Que de l’action dans l’air

Monsieur Musclor
Cinq titres de M. Univers nous rappellent que le colossal Arnold, d’origine autrichienne, fut d’abord un champion international de culturisme avant de devenir un comédien à part entière et même une star mondialement connue. Des débuts prometteurs dans « Stay hungry » de Bob Rafelson, en 1976 (CBS-Fox), et un premier succès avec le film-document « Arnold le magnifique », (VIP) lui ouvrent les portes du 7′ art.

Arnold Schwarzenegger - Conan le barbare

C’est avec « Conan le barbare » (Cannon), en 1981, qu’il enfile définitivement sa tenue d’acteur-vedette sur lequel les producteurs n’hésitent pas à investir des millions de dollars. Suivent alors des rôles (toujours très musclés) dans « Conan le destructeur » (Cannon), « Kalidor« (Cannon), « Terminator » (GCR), « Commando » (CBS-Fox) et « Le contrat » (CBS-Fox). Le biceps gonflé à bloc, « Schwarzi » nous entraîne cette fois dans la jungle d’Amérique latine où il doit affronter une créature venue de l’espace, d’une férocité hors du commun. « Prédator » (CBS-Fox), action et suspense garantis. Mais à quand le bel Arnold dans un bon vieux rôle dramatique ? On peut rêver…

Leave a Reply