Archive for février, 2015

La vidéo fait sa pub TV

samedi, février 21st, 2015

pub TVLe CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel) a autorisé, depuis le samedi 2 décembre dernier, les éditeurs de films vidéo à promouvoir leurs produits au cinéma et à la télévision par le biais de la publicité. Polygram Music Vidéo a donné le coup d’envoi, du 8 au 22 décembre, pour «La nuit de la glisse», disponible en deux cassettes. Cette merveilleuse nouvelle aura-t-elle une incidence notable sur les ventes et sur le développement de l’industrie de la vidéo? Premiers éléments de réponse dans le courant de l’année, sans doute! Souhaitons seulement que les gros n’avalent pas les petits…

Un anniversaire en or

Si vous êtes un fan de Gilbert Bécaud, vous n’avez sûrement pas raté, le 27 octobre dernier, l’hommage que Jacques Martin lui a rendu dans son émission hebdomadaire. Si vous n’étiez pas ce jour-là devant votre téléviseur, sachez que les deux vidéocassettes réunissant ses trente ans de succès sont disponibles chez Proserpine. Le hasard fait parfois bien les choses puisque cette même date correspondait à son anniversaire. Pour la circonstance, la société Proserpine et le maître d’œuvre Jacques Martin ont remis à Monsieur 100 000 volts un super trophée hautement mérité. Signalons d’autre part que Proserpine édite le spectacle de Laurence Simonin, «La Madeleine Proust à Paris», nommée révélation théâtrale aux Molières 1988, et un dessin animé de fort belle facture, «Oliver Twist», accompagné d’un livret explicatif conçu par Anne Chatel. Ces quatre petites merveilles sont disponibles au prix indicatif de 149 francs. Ah! Proserpine, quand tu nous tiens!

Patrick Swayze

jeudi, février 5th, 2015

Patrick SwayzePatrick Swayze, qui reçut un cachet de 200 000 dollars pour «Dirty dancing», a obtenu 5 millions de dol-lars pour «Dirty dancing 2» qui sera tourné en 1990. Et de trois! Après Daniel Auteuil puis Jean-Hughes Anglade, tous deux successivement pressentis pour incarner le peintre Vincent Van Gogh sous la houlette de Maurice Pialat, voilà maintenant qu’on avance le nom de Lambert Wilson. Le film (produit par Toscan du Plantier) ne se tournera pas avant le printemps prochain. «Die harder» (suite de «Die hard» — Piège de cristal) se déroulera à New York où des terroristes, après avoir investi la tour de contrôle de l’aéroport Kennedy, organisent un embouteillage d’avions en vol pour que leurs exigences soient satisfaites. Lin da Fiorentino sera la partenaire de Bruce Willis qui reprend son rôle original. Michelle Pfeiffer, qui fait ses débuts de chanteuse dans «The fabulous baker boys» auprès de Jeff et Beau Bridges, a accepté de jouer le rôle de Katia dans «Trie russia house» de Fred Schepisi, adaptation du best-seller de Joe Le Carré. Katia, une jeune Soviétique qui travaille pour une maison d’édition, fait passer clandestinement, en Grande-Bretagne, le manuscrit d’un livre écrit par un physicien moscovite. Ce dernier y affirme que les fusées nucléaires soviétiques sont défectueuses et que les gouvernements de l’Ouest ont surestimé la puissance militaire du pays. Le Foreign Office, pour vérifier l’information, envoie en URSS son meilleur agent, Barley (Sean Connery). David Lynch vient de terminer «Wild et heart», film dont le scénario est basé sur un roman de Barry Gifford qui sera publié aux États-Unis en mars prochain. Les personnages principaux sont Sailor Ripley (Nicolas Cage), Lula Fortune (Laura Dern) et Marietta Fortune (Diane Ladd), mère de Luta (Diane Ladd est aussi la mère de Laure Dern). Lorsque Manette apprend que Luta et Sailor sont amoureux, elle tente de s’opposer à leur liaison. David Lynch décrit «Wild et heart» comme un film sur la vie, dans le monde moderne, de personnages modernes qui sont confrontés à des problèmes éternels. «C’est un film qui a une sorte de mystère, dit-il. Un film d’amour, un drame psychologique sur des gens mal dans leur peau». Parmi les autres personnages, Harry Dean Stanton incarne un détective, lsabella Rossellini est une jeune femme indifférente à la vie et Willem Dafoe, un misfit désabusé. La suite de «Neuf semaines et demie» réunira, sous la direction de Roman Polanski, Mickey Rourke et Kim Basinger. Titre «Four days in february». Gene Hackman ne faillit pas à sa réputation d’acteur le plus demandé à Hollywood. Après avoir achevé le tournage de «Class action» réalisé par Michael Apted, il s’apprête à donner la réplique à Mikhail Baryshnikov dans «Dinosaurs» de Nicolas Meyer. Hackman y incarnera un ancien agent de la CIA chargé de ramener au bercail un autre membre de l’agence, détenu par les Russes. L’échange ne se déroulera pas comme prévu et Hackman sera même traqué par ses ex-employeurs. Baryshnikov l’aidera à échapper à ses poursuivants. Les deux acteurs auront pour partenaire féminine une actrice européenne dont le nom n’a pas encore été révélé. Robert Towne («Tequila sunrise») réalisera «Rush», film basé sur un roman semi-autobiographique de Kim Wozencraft. L’action est centrée autour d’une jeune femme, agent d’une unité policière spécialisée dans la lutte contre le trafic de drogue. Un jour, avec un partenaire, elle s’infiltre dans un gang de trafiquants et devient elle-même une droguée. Les droits d’adaptation au cinéma de ce livre (qui ne paraîtra qu’en mars 1990 aux États-Unis) auraient fait l’objet d’une enchère. C’est le producteur Richard Zanuck («Cocoon») qui a obtenu les droits contre un chèque d’un million de dollars.